Le manque de reconnaissance

manque de reconnaissance-libérez-vous de la dépression

Nous allons voir dans cet article :
1- Qu’est ce que le manque de reconnaissance ?
2- Dans quelles situations le manque de reconnaissance n’est pas satisfait?

Dans le prochain article, nous verrons :
3- Comment se libérer du manque de reconnaissance ?
4-Que sont les signes de reconnaissance ?

Et pour terminer nous ferons quelques exercices pratiques.

1- Qu’est ce que le manque de reconnaissance ?

Le manque de reconnaissance constitue un facteur de souffrance, la satisfaction du besoin de reconnaissance est variable d’un individu à l’autre, d’une culture à l’autre.

Dans notre éducation, nous avons eu l’habitude d’être reconnu par les autres selon leurs critères .

Par exemple à l’école, moins nous avons de fautes d’orthographes, plus nous serons reconnus et meilleure sera notre note.

A la maison, moins les enfants feront de bruit plus ils seront appréciés et reconnus.

Être reconnu : c’est dans une certaine mesure être aimé et apprécié des autres.

Plus la personne ou le groupe a une importance pour nous, et plus le besoin de reconnaissance peut être grand.

si ces personnes reconnaissent ce que je suis, (ou ce que je fais) cela veut dire que j’ai une certaine valeur et que j’existe à leurs yeux.

En pensant de cette façon, nous n’avons de valeur que si les autres nous en accordent.

A l’âge adulte, Il se produit un décalage entre ce que nous avons appris et le fonctionnement quotidien.

Par exemple, dans le milieu professionnel, le manque de reconnaissance se traduit lorsque mon patron me demande d’atteindre des objectifs et qu’il ne reconnaît mon travail.

A la maison, lorsque je fais le ménage et que personne ne s’en aperçoit, je souffre d’un manque de reconnaissance.

2- Dans quelles situations le manque de reconnaissance n’est pas satisfait?

74 % des salariés en Europe ne reçoivent jamais ou rarement d’éloges de la part de leurs supérieurs. Ne presque jamais obtenir de reconnaissance venant de son supérieur hiérarchique constitue l’un des facteurs majeurs entraînant une frustration au travail.

Lorsque les relations professionnelles se dégradent : certaines personnes ont alors l’impression qu’ils ne peuvent plus compter sur la solidarité des autres membres de leur équipe, et se replient sur eux-mêmes.

Mon besoin de reconnaissance est satisfait lorsque je peux compter sur le soutien et l’entraide de mes collègues , de mes amis ou de ma famille.

Parfois, cet isolement peut être dû à un manque de soutien de la hiérarchie devant les réalités et les difficultés quotidiennes du travail.

Lorsque mon implication est reconnue par ma hiérarchie, mon entourage ou les clients par exemple cela favorise mon bien-être au quotidien..

Enfin, des rapports sociaux de mauvaise qualité peuvent engendrer des situations conflictuelles, d’où l’importance des paroles bienveillantes qui aident à satisfaire mon besoin de reconnaissance.

Dans le prochain article, nous verrons :
3- Comment se libérer du manque de reconnaissance ?
4-Que sont les signes de reconnaissance ?

Et pour terminer nous ferons quelques exercices pratiques.

Céline Positivé

Vous pouvez me retrouver sur : http://versdebeauxhorizons.com/formations/

ou sur http://www.vaguepositive.com/