2 livres pour découvrir ton psoas

2 livres pour découvrir ton psoas

Ce week end, j’ai fait un atelier pour découvrir ce muscle que je ne connaissais  pas (c’est fou comme on peut ignorer son corps!) et qui pourtant est TELLEMENT important, surtout pour nous les Femmes ! On arrête jamais d’apprendre, n’est-ce-pas?

 

Comfreak / Pixabay

 

J’ai vécu un beau moment de reconnexion et d’équilibre pendant cet atelier. J’en suis ressortie pleine de gratitude, bien ancrée et heureuse d’avoir compris de nouvelles choses sur moi, mon passé, et ce que cela va m’apporter pour le futur et  je me suis dit que ça serait super d’en faire profiter plus de personnes qui me suivent en proposant un atelier sur ce thème du psoas.

Deux possibilités:

  • En présentiel sur Bruxelles/Belgique : inscris-toi ici je t’enverrai un message dès que nous aurons suffisamment d’inscrites (du coup parles-en à tes copines et aux Femmes de ton entourage, ça peut aller vite comme cela!) :  http://eepurl.com/cwCzDX

  • Si tu aimerais un atelier via formation en vidéos, laisse moi un message à celine@versdebeauxhorizons.com et si j’ai suffisamment de demandes là aussi j’organise cela!

 

En attendant, je te laisse avec plusieurs outils:

 

  • Pour commencer à découvrir le psoas chez vous , je vous conseille ce livre intitulé  Le psoas, muscle vital

http://amzn.to/2gQ0doJhttp://amzn.to/2gQ0doJ

 

  • Pour aller plus loin dans la compréhension, je vous recommande:

http://amzn.to/2yyNz7c

 

et ça c’est le petit ballon de chez Decathlon que l’on a utilisé en travail sur le dos, hummmm c’était top et 3 euros le petit ballon, quel bon investissement!

 

Je pense que c’est vraiment important de toujours apprendre, et que c’est ainsi que l’on peut se découvrir!

 

 

Et toi, ça te dit de prendre soin de ton bien-être? Si oui, laisse un petit message dans les commentaires et dis-nous ce que tu vas faire pour être plus épanouie!

Céline

 

Comment prendre soin de son artiste intérieur ?

Comment prendre soin de son artiste intérieur ?

 

Savez-vous qu’au plus profond de nous vit un être lumineux et débordant d’énergie ?

Il s’agit de notre artiste. Certains préfèrent l’appeler enfant intérieur. Pour mener une vie équilibrée, créative et véritablement épanouissante, il est fondamental de maintenir chaque jour une profonde connexion avec lui.

 

 

Qui est donc mon artiste intérieur ?

 

Mon artiste intérieur est un enfant joyeux et pétillant, en parfaite santé ! Sans doute avez-vous remarqué à quel point les enfants sont d’immenses créateurs ? Observez-les jouer avec ces feuilles et ces branches, ces morceaux de fil, construire une fabuleuse cabane avec une poignée de coussins. Regardez-les s’inventer des mondes, fouler les hautes terres de l’imaginaire, sans question. Remarquez leur soif intense de vivre et de découvrir, leur curiosité infinie pour le vivant, pour la moindre petite bête venant se poser sous leurs yeux, pour le mouvement des vagues. Les enfants sont des maîtres nous apprenant l’art de l’émerveillement et de la présence au monde, qui n’est rien d’autre, au fond, qu’un art de vivre somptueux.

Notre artiste intérieur est cet enfant que nous avons tous été un jour. Nous avons tous mené une existence proche de nos intuitions et de nos cœurs. Oui, rappelez-vous cela, plus que jamais, parce que nous, adultes, avons cette tendance à l’oublier bien souvent. Parce qu’il faut être raisonnables, sérieux, prévisibles, logiques, parce que nos vies de grandes personnes l’exigent. Pourtant, l’enfant que nous étions vibre encore en nous. Il murmure à notre oreille bien des choses merveilleuses. Il nous invite à la fête des sens, nous appelle à la curiosité et à l’apprentissage.


Notre artiste aime jouer !

 

 

Et comme tout être vivant, il a besoin d’être écouté, entendu, protégé. Il a besoin qu’on prenne soin de lui. Il ne peut vivre sans attention, sans espace d’expression, sans un regard bienveillant posé sur lui, chaque jour.

 

Riala / Pixabay

 

Que puis-je faire pour prendre soin de mon artiste ?

 

  • Allez à la rencontre de l’enfant que vous étiez. Entourez-vous des photographies de ce petit être, contemplez-le longuement, avec tout votre amour, puis répondez aux questions suivantes :

     

Qu’est-ce que j’aimais particulièrement faire ?

A quoi est-ce que j’aimerais jouer ?

Quels sont les merveilleux souvenirs que je garde de mon enfance ?

Quels sont les lieux fabuleux de mon enfance ?

Quels étaient mes repas favoris ?

Quelles étaient les musiques que j’écoutais enfant ? Et adolescent ?

Quel est le premier métier que je voulais faire ?

Quels sont les films que j’adorais visionner ?

En vous inspirant de vos réponses, réalisez 3 actions pour prendre soin de votre enfant intérieur.

 

  • Accordez-lui du temps. Une fois par semaine, offrez deux heures de votre temps à votre artiste. Seule avec lui, emmenez-le vadrouiller dans ses lieux préférés ou pratiquez des activités qui appellent sa curiosité. Une virée au parc ou dans une brocante ? Construire ensemble une cabane au fond de la forêt ? Contempler un coucher de soleil ? Aller au cinéma ou déguster une bonne glace ? Réaliser un bracelet brésilien ? Qu’importe ! Que ce moment récréatif soit pleinement joyeux ! 
  • Dialoguez avec lui. Demandez régulièrement à votre artiste comment il se sent, ce qu’il aimerait faire ou dire. Pour cela, vous pouvez faire l’exercice suivant. Prenez une feuille. De la main avec laquelle vous écrivez habituellement, posez une question à votre artiste. De l’autre main, laissez-le répondre à guise. Cet exercice est toujours très émouvant. 
  • Offrez lui des cadeaux. Faites la liste des 10 jouets qui pourraient nourrir votre artiste : un baril de perles ? Un billet de théâtre ? Un abonnement à un magazine ? Un bivouac en montagne ? Un lot de petites voitures ? 

A vous de jouer ! Bonheur garanti !

 

Et vous, que faites-vous pour prendre soin de votre artiste ? Laissez-nous un message dans les commentaires, cela pourra inspirer d’autres femmes de la communauté, on s’épanouit ensemble en se serrant les coudes! Chacune est invitée à prendre sa place sur ce blog qui est le vôtre!

 

Avec toute ma tendresse,

 

Sophie Thirion

Comment bien prendre soin de soi pendant nos menstruations avec la médecine traditionnelle chinoise

Comment bien prendre soin de soi pendant nos menstruations avec la médecine traditionnelle chinoise

Nous continuons notre lancée sur les femmes et la Médecine Traditionnelle Chinoise. Aujourd’hui, je vais vous donner quelques conseils afin de prendre soin de vous pendant vos menstruations. Les lignes ci-dessous sont toujours extraites du livre « Guérir le corps et l’âme grâce à la médecine traditionnelle chinoise » de Xiaolan Zhao

 

 

 

« En ce qui concerne les menstruations, c’est principalement le rapport que nous entretenons avec nos émotions qui détermine notre santé. En MTC, les émotions ne sont qu’une manifestation du Qi, de notre force vitale. Quand la circulation du Qi est réduite, les malaises et les maladies s’installent. Comme le Sang et le Qi sont intimement reliés, un déséquilibre chez l’un se traduit souvent par une dysfonction chez l’autre. »

Cette notion de rapport entre le Sang et le Qi est omniprésente dans la médecine chinoise. Le praticien en MTC prend en considération tous les aspects de notre être (physique, émotionnel et spirituel) pour établir un diagnostic. En MTC, on ne traite pas les maladies, on recommande des remèdes en fonction d’une vision globale de la personne. De plus, les traitements eux-mêmes sont holistiques et préparés sur mesure pour le patient.

Voici par exemple la façon dont on traiterait le ballonnement abdominal avec les menstruations : suggestions pour composer avec la colère et la frustration, recommandations concernant le régime alimentaire, l’hygiène de vie, l’exercice, le repos et le travail. Le mot d’ordre est l’équilibre dans tous les aspects de la vie.

 

Bien que les problèmes gynécologiques puissent avoir comme origine n’importe quel organe vu les rapports étroits qui existent entre tous les organes, ce sont principalement le Foie et les Reins qui sont en cause. Le Foie entrepose le Sang qui est acheminé vers l’utérus et les Reins fournissent l’Essence nécessaire pour que l’Utérus reçoive le Sang et le Qi, et que les menstruations s’effectuent normalement.

Chez la femme, la meilleure façon de prendre soin de soi, c’est  de composer avec les problèmes émotionnels. Figurent parmi les autres recommandations, l’alimentation, les plantes médicinales, l’exercice physique, le Qi Gong et le taï chi, la méditation, l’auto-massage et le mode de vie.

Pour prendre soin de notre santé en tant que femmes, nous devons entretenir un rapport étroit avec notre physiologie naturelle. Nous devons être conscientes des changements subtils ou moins subtils qui se produisent et qui peuvent annoncer une maladie. De plus, si nous pouvons réaliser que notre santé dépend de nos activités quotidiennes, des émotions que nous exprimons, des attitudes que nous adoptons et des aliments que nous ingérons à chaque repas, nous serons beaucoup plus en contact avec le fonctionnement de notre corps et saurons prendre notre santé en main. La médecine chinoise nous donne l’espoir que nous pouvons nous-mêmes prévenir les maladies et rester en santé.

Recommandations pour prendre soin de vous

  • Restez en contact avec vos émotions et trouvez la façon de les exprimer constructivement.
  • Maintenez un état d’harmonie et de paix intérieures,
  • Ingérez des aliments et les plantes médicinales qui aident votre corps et préviennent les maladies,
  • Efforcez-vous de trouver un équilibre entre le travail et le repos, l’activité physique et la sédentarité,
  • Pratiquez l’automassage pour faire circuler le Qi,
  • Habillez-vous en fonction du temps

La Santé émotionnelle

  • Faites part de vos émotions à un ami, un membre de la famille ou un praticien en MTC
  • Augmentez la conscience des moments où vous niez vos émotions
  • Apprenez à connaître ce qui déclenche le stress ou les émotions chez vous
  • Tenez un journal intime.

L’alimentation

  • Evitez la consommation en excès de café, d’alcool, de viande rouge, d’aliments épicés et piquants.
  • Evitez la consommation en excès de produits laitiers
  • Evitez la consommation en excès d’aliments gras, frits et sucrés
  • Ne consommez pas de grandes quantités de sel

Pendant les menstruations

  • N’ingérez pas de boissons ou d’aliments froids, ni d’aliments crus ou congelés
  • Mangez des légumes à feuilles vert foncé comme les épinards et le chou frisé, et du riz gluant, du poisson, des oeufs, des raisins secs, du foie et de la volaille.

 

Les pratiques spirituelles

  • Qi Gong
  • Taï Chi
  • Méditation

Le mode de vie

  • Evitez de trop travailler
  • Mangez, dormez, travaillez, faites de l’exercice et reposez-vous en suivant un programme régulier et équilibré
  • Habillez-vous en fonction du temps

Pendant les menstruations

  • Evitez d’aller nager
  • Ne soulevez pas de choses lourdes
  • N’entreprenez pas d’activité physique vigoureuse
  • Evitez l’emploi de tampons hygiéniques
  • Ne marchez pas pieds nus sur des sols froids
  • N’ayez pas de rapports sexuels.

J’espère que ce recommandations vous seront utiles, si oui, laissez un commentaire! Et si vous voulez plus de détails, n’hésitez pas à vous procurer le livre ou à me contacter.

Prenez soin de vous !

5 signes révélant un manque de créativité

5 signes révélant un manque de créativité

5 SIGNES REVELANT UN MANQUE DE CREATIVITE

La créativité est un fabuleux élan de vie en nous. Vivre à son contact au quotidien est une véritable source de plaisir, de joie, et procure un profond sentiment de plénitude et d’unité. Lorsqu’on s’en éloigne, le corps, l’esprit et nos humeurs ont toujours le talent de nous rappeler l’important. Voici une liste non exhaustive des signes nous révélant que nous nous éloignons de notre flamme et qu’un changement de cap s’impose !

 

Je manque d’énergie.

 

Fatiguée ? Envie de rien à part de vous affaler sur votre canapé telle une moule sur son rocher en attendant un je ne sais quoi qui n’arrive décidément pas ? Le manque d’entrain et la lassitude psychique sont des signaux importants d’un manque de créativité. Très puissante, cette dernière fait circuler l’énergie, donne la patate et la pêche en éveillant tous nos sens. Elle donne envie d’aller de l’avant, de prendre sa vie en main, de trouver des solutions à tout ce qui malmène notre lumière intérieure. Pour commencer, je peux me demander en douceur ce qui me rendrait la vie plus belle. Quelles sont les besoins qui demandent à être nourris, là, maintenant, pour attiser ma joie de vivre ? Go !

 

Ma vie est (terriblement ) routinière.

 

Métro-boulot-dodo à gogo ? Existence en pilotage automatique ? La routine est assurément l’ennemi public numéro 1 de la créativité. Elle raffole du mouvement, du neuf et du surprenant, et aime l’audace par dessus tout ! Pour la nourrir, je change la donne et j’apporte un souffle de fraîcheur à mon quotidien. Chaque jour, je réalise une petite action me permettant de sortir de ma zone de confort. Et si je changeais de route pour aller travailler ? Et si j’y allais à vélo ? Que diriez-vous de vous offrir un joli livre de cuisine pour tester de nouvelles recettes et inviter tous vos voisins pour une délicieuse soirée jeux ? Pour maintenir une vie créative, on interroge nos habitudes, et on ose, on innove, on oxygène le tout ! Cap ?

 

 

Je suis souvent de mauvaise humeur.


Grognon sans raison ? Irritable du matin au soir ? Envie de rugir sur tout ce qui bouge et de prendre un vol sec pour une île déserte sans billet retour ? Râleuse en continu ? Il est grand temps d’écouter mon artiste intérieur qui cogne fort à la porte de mon cœur pour m’inviter à prendre soin de lui ! La créativité adore les câlins, rire et jouer, faire des scoubidous et des gâteaux, prendre des bains et se promener en forêt. Rappelez-vous que vous êtes l’important et que vous bichonner est de votre responsabilité. Alors, je me mets en
off et je ne fais rien d’autre que ce qui me fait du bien. De la musique à fond dans mon salon ? Un instant poésie en catimini ? Une heure de rêveries au pied de mon arbre chéri ? Et puis, tiens, et si je partais en week-end rien qu’avec moi-même, avec un carnet, quelques stylos et ma machine à coudre ? Chiche ?

 

Je n’ai pas de temps pour moi.

 

Agenda à faire pâlir un ministre du budget ? Journées noyées sous les rendez-vous, les obligations et les contraintes ? La tête continuellement sous l’eau ? En urgence, je me démène pour alléger le tout et je cesse le sur-activisme. Je trouve des solutions pour m’organiser différemment. Je demande de l’aide pour garder les enfants ou je m’offre les services d’une baby-sitter. Je coupe mon téléphone plus souvent. Pour s’épanouir – et moi avec ! -, ma créativité a besoin d’air, de place, d’ailleurs et de temps. Elle a besoin de planter ses graines dans un terreau fait d’amour et de conscience. Elle a besoin d’eau, de soleil et de respect. De mon regard bienveillant. Alors, chaque jour, je prends une heure rien que pour moi. Et oui. Et ce n’est pas négociable. Compris ?

 

Ma curiosité est au point mort.

 

C’est un peu vide, au dedans ? Pire qu’un désert ? Rien ne m’intéresse ou ne m’inspire ? Aucun souffle pour attiser mes braises intérieures ? Pour remettre de l’essence dans ma vie, je peux commencer par lister toutes ces choses minuscules que j’aime faire, ainsi que celles qui m’émeuvent. Je réfléchis aussi à mes besoins matériels – n’aurais-je pas besoin d’une nouvelle robe ou de jolis draps tout doux ? -. Je cherche inlassablement, je fouille mon cœur. Quelque chose remonte de mes profondeurs ? Un désir pointe le bout de son nez à l’horizon ? Oui ! Oui ! Oui ! Je déroule le fil et je pose un acte pour avancer vers lui.

 

Être créative, c’est défendre chaque jour l’important : Vous. C’est défendre son droit au plaisir, au jeu, à la rêverie, au temps, à l’amour de soi. C’est défendre comme une lionne le merveilleux diamant que vous êtes. Et ne jamais baisser les bras.

 

Et vous ? A quels signes reconnaissez-vous que vous vous êtes éloignées de vous-même ?

 

Avec toute ma tendresse,

 

Sophie Thirion

Une vie créative, ça vous dit ?

Une vie créative, ça vous dit ?

buha_autilla / Pixabay

 

Commençons par une très bonne nouvelle : nous somme toutes de belles créatives ! Oui, vous avez bien lu. La créativité est en effet un état naturel de l’être humain. Nous sommes faits pour façonner des trucs et des choses, griffonner des poèmes et tricoter des écharpes, peindre, dessiner, nous déhancher sur le dancefloor. Créer est en nous, comme on respire. Déjà nos lointains ancêtres ressentaient cet appel profond en magnifiant les grottes, en décorant des poteries et en sculptant. Cet appel n’est rien d’autre que l’inspiration, véritable âme de la créativité. Mener une vie créative, c’est œuvrer aux côtés de cette donnée sauvage et insaisissable ; c’est choisir de vivre reliée à nos forces de vie, les écouter, les respecter, leur donner toute la place. C’est enfanter le meilleur de nous-mêmes, donner corps à nos rêves, à nos désirs et à nos intuitions. Mener une vie créative, c’est simplement se relier à ce qui est vivant en nous, au plaisir, à la joie.

 

 

 

Comme l’écrit très justement Elizabeth Gilbert, dans Comme par magie (1):

« Cela signifie que ma vie ne se borne pas au train-train quotidien de la survie. Que nous avons dans notre civilisation encore de la place pour le luxe de l’imagination, de la beauté et de l’émotion – voire de la frivolité ? La créativité pure est magnifique précisément parce qu’elle est diamétralement opposée à tout ce qui dans la vie est essentiel ou incontournable (nourriture, logement, médecine, loi, ordre social, responsabilité familiale et civile, maladie, chagrin, décès, impôts, etc). Elle est bien plus qu’une nécessité : c’est un cadeau. C’est la cerise sur le gâteau. Notre créativité est un présent insensé et inattendu que nous fait l’Univers. C’est comme si tous nos dieux et anges s’étaient rassemblés et avaient dit : « C’est dur, la vie d’être humain, ici-bas, nous le savons. Tenez, prenez quelques douceurs. » Cela ne me décourage pas le moins du monde, en d’autres termes, de savoir que l’œuvre de ma vie est probablement inutile. Cela me donne simplement envie de jouer. »

Alors, les Belles, convaincues par la voie créative ? Pas tout à fait ? Il faut dire que cette dernière est sujette à de nombreuses idées reçues et autres images d’Épinal désastreuses. Si vous le voulez bien, tordons-leur le cou une bonne fois pour toute.

Une vie créative, ce n’est pas (forcément) :

  • pour les autres

  • pour les génies

  • pour celles et ceux qui ont du temps et de l’argent

  • une vie essentiellement artistique à peindre, sculpter, dessiner et écrire non-stop

  • tout plaquer pour s’en aller écrire son roman à l’autre bout du monde

  • vivre reclus

  • souffrir

  • mener une vie de bagnard

  • être maudite et finir seule dans son trou, malade, droguée et abandonnée de tous, forcément incomprise

  • aboutir à quelque chose

  • tout ce que vous croyez

Une vie créative, c’est (plutôt) :

  • une aptitude innée à tout être humain

  • une disposition naturelle à encourager

  • mener une existence joyeuse et pétillante

  • se donner soi-même la permission de travailler avec les forces créatives qui nous dépassent

  • avoir le culot de penser que nous avons chacun une vision et une expression personnelle à offrir au monde

  • prendre du plaisir à imaginer, construire, tenter, essayer

  • prendre soin de soi

  • faire ce que l’on aime (et le défendre corps et âme)

  • cheminer à son rythme

  • faire de son mieux et lâcher-prise sur le résultat

  • préférer l’authenticité à l’originalité

 

Faire ses premiers pas créatifs

Vous voilà décidées à explorer votre créativité ? Bienvenue dans un monde magique et coloré ! Pour commencer cette belle aventure, je vous invite à suivre en douceur ces quelques règles d’or :

  • dégagez du temps dans votre quotidien rien que pour vous

  • faites des listes : de ce que vous aimez véritablement faire, de ce que vous voudriez faire, de ce qui appellent votre curiosité, de ce qui vous émerveille

  • réalisez chaque jour un acte d’amour pour vous-même. (Par exemple, une séance de yoga, un massage des pieds, un bain, vous offrir une nouvelle tenue,…)

  • faites de la place pour le nouveau : triez, donnez ou jetez le superflu, rangez vos tiroirs et vos armoires.

  • devenez audacieuse en sortant quotidiennement de votre zone de confort. La magie créative habite dans l’inattendu.

Appropriez-vous lentement ces premières directions. Expérimentez. Voyez. Sentez. Et accueillez les bras grands ouverts l’inspiration lorsqu’elle frappera à votre porte.

Et vous, quelles actions avez-vous décidé de mettre en place pour mener une vie plus créative ?

Avec toute ma tendresse,

(1) : GILBERT, Elizabeth. Comme par magie. Le livre de poche, 2015. 

Comment être une Femme épanouie grâce à l’énergie de la Nouvelle Lune

Comment être une Femme épanouie grâce à l’énergie de la Nouvelle Lune

 

Comment être une Femme épanouie grâce à l’énergie de la Nouvelle Lune?

 

On aborde ce que représente la période de la Nouvelle Lune, pourquoi c’est un moment important.

D’abord, les voeux à la Nouvelle Lune, qu’est ce que c’est? et comment et pourquoi  les formuler?

Les étapes:

  • Connectez-vous à vous-même
  • Posez vos intentions: qu’aimeriez-vous voir se manifester dans votre vie?
  • Visualisez
  • Ressentez au niveau physique ET émotionnel
  • Ecrivez vos voeux à la Nouvelle Lune (rappel: avec humilité, le coeur grand ouvert: « j’aimerais… », « je suis heureuse de+votre rêve« )
  • Personnellement, je les écris sur de petits papiers, en inscrivant derrière le voeu le mois et l’année. Personnellement, je place mes petits papiers dans une jolie bonbonnière en verre, près de la fenêtre et d’une bougie, dans mon salon. Je les regarde souvent, ce qui fait que je pense souvent à mes voeux. Motivation & sérénité garanties!A la Nouvelle Lune suivante, je reprends tous les papiers et je vois si certains voeux se sont manifestés dans ma vie, si c’est le cas je les retire et les écris dans mon carnet où je conserve les moments importants du quotidien.Si mon voeu ne s’est pas réalisé, je réfléchis si je souhaite toujours que cela se manifeste. Si ce n’est plus le cas, je prends le temps de quitter en conscience, ce qui n’est plus ma voie.Et si je souhaite toujours que ce voeu se manifeste, je prends un temps d’introspection pour voir si je suis en bon chemin, si des choses sont peut-être déjà en route pour concrétiser cette manifestation. Peut-être puis-je donner un coup de pouce par des actions, ces voeux?Vous l’aurez compris, c’est un merveilleux outil de développement personnel!
  • Ressentez de la gratitude et remerciez la Nouvelle Lune d’avoir entendu vos voeux ( Remerciez du fond du  en disant: « Merci Nouvelle Lune! » Faites confiance à l’Univers.Essayez de mettre en place des actions pour vous rapprocher de vos rêves, mais sachez aussi lâcher-prise si des réticences apparaissent, si des choses ne se concrétisent pas…conscientisez le tout, n’oubliez pas que la vie est une succession de contractions-relâchements, comme un coeur qui bat…la vie quoi! 🙂

 

 

Je vous présente également  un  tuto rapide pour faire un de tableau de vision sans prise de tête , la Nouvelle Lune est le moment parfait pour faire cela vous l’aurez compris!

Remarque: Prévoyez quelques jours de recherches/découpages dans des magazines ou impression de photos, achat du petit matériel (panneaux de liège ou suppport à peindre, petites « épingles »…) si vous voulez faire un tableau de visualisation comme le mien

 

 

Les étapes pour un tableau de vision fastoche, joli et sans prise de tête!

1- Ecrivez ou imprimez les mots suivants qui seront les catégories de votre tableau d’inspiration

  • couple
  • amis/famille
  • finances
  • travail
  • voyages
  • corps

2- Découpez les étiquettes correspondant à vos catégories et punaisez-les à vos carrés de liège ou fixez-les à votre support

3- C’est parti! Faites de même avec vos photos, images, ou si vous n’en avez pas (ou pas encore, pas de stress, vous pourrez en ajouter au fur et à mesure de vos trouvailles)

 

Et c’est tout, facile n’est-ce pas?!

 

Alternative/ complément

 

Si vous préférez (ou voulez faire en plus) un tableau de visualisation virtuel, Pinterest est très sympa!

Vous pouvez voir mes « tableaux » Pinterest (dont mon vision board, tableau de visualisation)  ici   (abonnez-vous à mon compte Pinterest, ça me ferait plaisir et j’adore ce site qui donne plein d’inspiration !)

https://www.pinterest.com/clineversdebeau/boards/

 

Si vous réalisez un tableau de visualisation et souhaitez que je le mette dans cet article, envoyez-moi un mail à celine@versdebeauxhorizons.com

Il me fera plaisir de voir vos réalisations et vos rêves!

Si vous avez fait des voeux à la Nouvelle Lune, dites moi comment vous vous y prenez de votre côté!

A bientôt!